Toute organisation a besoin d'innovation, de création et de partage de connaissances pour créer l'avenir, et non le subir, pour évoluer et non s'adapter.

Toute organisation a besoin d'innovation, de création et de partage de connaissances pour créer l'avenir, et non le subir, pour évoluer et non s'adapter.

L’intelligence collective génère de nouvelles connaissances et donc de l’innovation.

Premièrement, Boder (2006) distingue ainsi la création de connaissance du partage d’information.

« Quand “la connaissance est partagée” sans création et sans être organisée », on parle de partage d’information, puisque la connaissance n’est pas contextualisée par rapport à une action claire répondant à un besoin.

Or, selon Boder (2006), « pour survivre et évoluer, une entreprise doit créer de la nouveauté, à partir de la connaissance de l’entreprise, par la construction de l’intelligence collective », en complétant les différents savoir-faire individuels.
Pour réellement gérer des connaissances, une organisation doit donc pouvoir construire une intelligence collective « en inter-reliant les compétences individuelles multiples, dans un scénario où les objectifs prennent leurs origines dans les besoins identifiés dans l’environnement » (Boder, 2006). On étudie donc l’intelligence collective pour aller plus loin que le partage d’information, pour faciliter la création de nouvelles connaissances.
Deuxièmement, l’intelligence collective génère de l’innovation.

Or, selon Garrido (2009), une organisation doit être capable d’évoluer et donc d’innover pour survivre dans son environnement qui est continuellement en changement. Si l’organisation n’a pas conscience de ce besoin d’évoluer et ne prend pas les mesures adéquates pour y répondre, elle risque de disparaître ou, au mieux, de s’adapter, mais au risque de s’essouffler.

En effet, selon cet auteur, l’évolution est un « changement qui encourage la cohérence de l’organisation de façon permanente » alors que l’adaptation est un « changement qui encourage la cohérence de l’organisation mais seulement d’une façon [non permanente et sous tension, sous la pression du temps] ». L’adaptation est donc discontinue et réclame plus d’efforts que l’évolution, puisque l’évolution est un processus continu qui permet d’anticiper et donc de se préparer aux changements de son environnement.

On peut assimiler l’évolution d’une organisation à son apprentissage organisationnel. L’apprentissage peut être interprété comme la « capacité d’un système intelligent à maintenir son intelligence dans un environnement en changement ».

Cet article vous a plu ? Cliquez sur “J’aime” !

Cet article intéresserait-il vos amis ? Merci de le partager sur en cliquant sur l’un des onglets ci-dessous.

Vous avez des questions, des commentaires, un avis à partager ? Ce blog est là aussi pour cela ! Cliquez ci-dessous sur “Laisser un commentaire“, notez votre commentaire, et je me ferai un plaisir de vous répondre du mieux que je le peux ! :)

Autres articles de la semaine « A la découverte de l’intelligence collective » :

Les différentes formes de développement de l’intelligence collective

Comment développer l’intelligence collective ?

Les différentes formes d’intelligence collective

L’intelligence collective, un phénomène quotidien, ni nouveau, ni restreint

L’intelligence collective pour tous, et pour toutes les organisations, à portée de main…

Qu’est-ce que l’intelligence collective…en bref ?

“Sommes-nous condamnés à l’intelligence individuelle et à l’incapacité collective ?”

Proverbe chinois

Pour le management de l’intelligence collective, par Olivier Zara

Petit exemple d’intelligence collective spontanée…histoire d’en rire

Thème de la semaine suivante : Innovation participative.

 

À propos de audreyjammes

Passionnée par le management de l'intelligence collective, je m'intéresse aux nouvelles façons de travailler et de vivre ensemble. Je m'initie à la communication non violente, à la psychologie positive... Je m'intéresse également aux pédagogies alternatives, à l'habitat partagé et bientôt à la permaculture... Enfin, j'aime jouer, lire, voyager et explorer...!

Une réponse "

  1. […] Boder (2006) distingue ainsi la création de connaissance du partage d’information. « …Via audreyjammes.wordpress.com Share this: Intelligence […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s