Aujourd’hui, nous allons détailler ce qu’est l’Open innovation.

Jean-Yves Huwart d’Entreprise Globale détaille les 5 degrés de l’Open innovation :

Les 5 degrés de l'Open innovation

Les 5 degrés de l'Open innovation - Source : http://www.entrepriseglobale.biz/open-innovation

1. « Collaborations en matière de recherche et développement (R&D)

Les universités et les entreprises partagent leurs données scientifiques. Ces collaborations sont parfois formellement encadrées dans le contexte de clusters ou des pôles de compétitivité. Cette forme d’open innovation, qui implique parfois aussi les fournisseurs, est la plus répandue aujourd’hui. Elle se cantonne toutefois souvent à la R&D et à l’innovation technologique.

2.  Participation de tous les employés au processus d’innovation

L’innovation n’est pas limitée à la technologie. L’invention de nouveaux modèles économiques, de nouveaux modes d’organisation, de nouveaux services ou de nouvelles formes de marketing. Dans ce second modèle d’innovation, chacun dans l’entreprise a la possibilité de participer au processus d’innovation. Peu importe la discipline ou l’unité opérationnelle dans lesquelles il ou elle est employé(e).

3. Implications des clients

Rien de tel que de sentir les évolutions du marché en temps réel. L’entreprise peut aujourd’hui impliquer ses clients dans certains de ses choix stratégiques, de façon transparente. Plusieurs supports existent aujourd’hui pour engager directement le dialogue avec les acheteurs. Le relais et le traitement systématisé des informations remontant des vendeurs et du réseau de distribution en sont un. Internet, et plus spécifiquement les réseaux sociaux, en sont un autre. L’impact de ces plates-formes en ligne est grandissant.

4. Innovation basée sur les communautés

Les clusters et les pôles de compétitivité, déjà cités, sont des communautés structurelles à part entière. Les modèles communautaires d’innovation peuvent toutefois aller bien au-delà de collaborations initiées sur la base d’un lien géographique, institutionnel et/ou disciplinaires. Les communautés d’innovation peuvent se former sur une base ponctuelle. Les « Idea markets », par exemple, sont des espaces innovants d’échange qui reposent sur un appel général à proposer des idées neuves en vue de résoudre un problème défini. Mais l’innovation peut aussi surgir sans agenda prédéterminé. Les réseaux sociaux virtuels offrent aujourd’hui cette opportunité.

5. Crowdsourcing

Le crowdsourcing, littéralement l’appel à la foule, est sans doute le concept le plus connu en ce qui concerne cette forme élargie d’innovation ouverte. Pas de pré-sélection, professionnels comme amateurs.  Le modèle peut aller plus loin encore. On parlera alors d’entreprises distribuées, d’équipes qui se forment et se déforment en fonction des opportunités, des rencontres, des affinités et des projets.

L’innovation ouverte amène ainsi l’entreprise vers un modèle d’ « Open Enterprise », une entreprise globale ouverte. »

Ensuite Entreprise Globale nous offre une présentation de quelques exemples d’entreprises actrices de l’Open innovation.

Enfin, un rapport réalisé par PwC (PricewaterhouseCoopers), « Innovation et performance, Où en est votre R&D ?, nous donne des exemples correspondant aux deux mouvements réciproques de l’Open innovation :
  • le « Outside In » (ouverture aux compétences extérieures) [cliquez sur le tableau pour plus de lisibilité] :Outside-in exemples
  • le « Inside Out » (optimisation de sa propriété intellectuelle) [cliquez sur le tableau pour plus de lisibilité] :

Inside Out -exemples

Source : PwC

Il s’agit bien d’une relation de réciprocité.

L’organisation partage ses connaissances et expériences avec l’extérieur, elle collabore. Il s’agit de l’Inside Out.

En sens inverse, l’entreprise reçoit également de nouvelles connaissances, de nouvelles pratiques, de nouveaux produits de la part des autres acteurs de son environnement. Il s’agit alors Outside In.

Nous verrons dans un prochain article la difficulté de respecter cette réciprocité.

Cet article vous a plu ? Cliquez sur “J’aime” !

Cet article intéresserait-il vos amis ? Merci de le partager sur Facebook, Twitter ou WordPress en cliquant sur les onglets ci-dessous.

Vous avez des questions, des commentaires, un avis à partager ? Ce blog est là aussi pour cela ! Cliquez ci-dessous sur “Laisser un commentaire“, notez votre commentaire, et je me ferai un plaisir de vous répondre du mieux que je le peux ! :)

Autres articles de la semaine “Open innovation” qui pourraient vous intéresser :

Petite explication de l’open innovation…histoire de visualiser

Qu’est-ce que l’Open innovation…en bref ?

Quel est le point commun entre la lessive, les voitures, les trains, les chaussures et les endives…?

Starbucks et l’innovation participative

Ordre et désordre…à méditer

Raisons et remèdes de la difficulté de collaborer

L’Open Innovation expliquée par Orange…à écouter

Thème de la semaine précédente : Innovation participative.

Thème de la semaine suivante : World Café.

 

À propos de audreyjammes

Passionnée par le management de l'intelligence collective, je m'intéresse aux nouvelles façons de travailler et de vivre ensemble. Je m'initie à la communication non violente, à la psychologie positive... Je m'intéresse également aux pédagogies alternatives, à l'habitat partagé et bientôt à la permaculture... Enfin, j'aime jouer, lire, voyager et explorer...!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s