L'art de poser des questions efficaces

L’art de poser des questions efficaces

Savez-vous poser des questions efficaces ? Oui, peut-être, ça dépend…mais au fait qu’est-ce qu’une question « efficace », qu’est-ce qu’une question non efficace ? Quand poser des questions efficaces, pourquoi et comment ?

Une grande partie des réponses se trouvent dans le livret « L’ART DE POSER DES QUESTIONS EFFICACES – Catalyser les idées, l’innovation et l’action » d’Eric E. Vogt, Juanita Brown et David Isaacs.

Les auteurs rapellent que les questions « sont une invitation à la créativité et à la formulation d’idées originales. […] En stimulant la créativité, elles peuvent déclencher le changement. »

Ils notent également que la culture peut favoriser ou non l’émergence du questionnement. Ainsi, la culture occidentale est marquée par la recherche et la connaissance de LA BONNE REPONSE, bien plus que sur la recherche et le partage de réflexions pour faire naître LES BONNES QUESTIONS.

Toutefois, il est ici donné l’exemple des Directeurs des questions fondamentales (Direktor Grundsatzfragen), dans des entreprises allemandes « telles que Daimler, Bayer, Siemens ou SAP » qui ont pour mission de réfléchir aux nouvelles questions qui se poseront.

L’ouvrage présente ensuite les points-clés des questions efficaces.

« Une question efficace :

  • suscite la curiosité chez l’écoutant ;
  • encourage une conversation réflexive ;
  • force à réfléchir ;
  • dégage les hypothèses sous‐jacentes ;
  • encourage la créativité et la suggestion de nouvelles possibilités ;
  • est créatrice d’énergie et donne une impulsion ;
  • concentre l’attention et précise la recherche de solutions ;
  • est bien assimilée par les participants ;
  • touche à un sens profond ;
  • inspire d’autres questions. »

Les auteurs ajoutent aussi que les bonnes questions peuvent voyager d’une culture à l’autre. Ils définissent d’ailleurs l’architecture des questions efficaces :

  • leur construction : des questions commençant par « pourquoi » ou « comment » sont généralement les plus inspirantes ;
  • leur portée : il faut s’assurer que la question choisie se trouve dans les limites réalistes d’action du groupe et réponde aussi à son besoin ;
  • les hypothèses : il est important de vérifier les hypothèses sous-jacentes des questions posées.

Vous trouverez entre autres les exemples de HP et Pfizer pour qui l’amélioration des questions a permis un développement considérable.

Le processus d’élaboration du plan d’action est enfin présenté, suivi d’une bibliographie sur le sujet.

Le mot de la fin :

« En accordant moins d’importance à la résolution des problèmes pour se consacrer de manière plus rigoureuse et méthodique aux questions essentielles,

                     l’organisation passe lentement d’un mode dominé par le souci de régler les problèmes

                     à un modèle d’enquête permettant de déterminer l’évolution de la stratégie commerciale et organisationnelle. »

Pour lire l’ouvrage en français, cliquez ici.

Cet article vous a plu ? Cliquez sur “J’aime” !

Cet article intéresserait-il vos amis ? Merci de le partager sur Facebook, Twitter ou WordPress en cliquant sur les onglets ci-dessous.

Vous avez des questions, des commentaires, un avis à partager ? Ce blog est là aussi pour cela ! Cliquez ci-dessous sur “Laisser un commentaire“, notez votre commentaire, et je me ferai un plaisir de vous répondre du mieux que je le peux ! :)

Autres articles de la semaine « l’Art du Questionnement » qui pourraient vous intéresser :

Le danger d’attribuer des intentions aux autres

L’art du questionnement pour un coach

La citation de la semaine « l’Art du questionnement », de Marilee Goldberg

Fausses questions dissimulent vraies propositions, opinions, émotions…

Quelle est votre expérience du questionnement ?

L’Art du questionnement…la vidéo du dimanche

Thème de la semaine précédente : World Café.

Thème de la semaine suivante : Future Search Conference (FSC).

À propos de audreyjammes

Passionnée par le management de l'intelligence collective, je m'intéresse aux nouvelles façons de travailler et de vivre ensemble. Je m'initie à la communication non violente, à la psychologie positive... Je m'intéresse également aux pédagogies alternatives, à l'habitat partagé et bientôt à la permaculture... Enfin, j'aime jouer, lire, voyager et explorer...!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s