Quel est le but de l’AI ?

L'Appreciative Inquiry : savoir apprécier le positif

L'Appreciative Inquiry : savoir apprécier le positif

Le but final de l’Appreciative Inquiry est de mettre en place des plans d’action qui correspondent aux intérêts de l’organisation mais aussi de ses membres.
De façon plus détaillée, les buts de l’Appreciative Inquiry sont :

  1. Créer de nouvelles connaissances qui font sens aux membres de l’organisation et provoquent de nouvelles actions. Il s’agit de (re)créer les processus et de rechercher des moyens d’action mais à partir de la réalité et non de théories, construites par définition sur la base d’un groupe idéal fictif. L’Appreciative Inquiry permet à l’organisation de créer sa propre « théorie ad hoc » en faisant émerger ce qu’ont observé les personnes travaillant dans l’organisation et en les encourageant à développer de nouvelles visions de leur organisation. Il s’agit donc de changer l’approche des personnes, leur façon de penser leur organisation et non de changer leurs façons de faire. En effet, on ne demande pas aux gens de faire les choses différemment, on leur demande d’apprendre à penser différemment, à considérer de nouvelles façons de percevoir leur organisation. Par conséquent, leurs façons de faire vont aussi évoluer mais de façon indirecte : les gens s’approprient d’abord de nouvelles considérations et changent leurs manières d’agir en adaptant leur comportement à leurs pensées, à leur façon.
  2. Planifier et soutenir la phase d’action, de mise en œuvre des plans, de façon à encourager les innovations locales qui ne requièrent pas d’approbation centralisée ou consensuelle avec d’autres parties. Les membres s’impliquent alors dans la construction du progrès de l’organisation et dans la mise en place des nouveaux plans d’action qu’ils auront construits ensemble.

Globalement, l’Appreciative Inquiry permet à chacun de découvrir que ses valeurs personnelles sont partagées par d’autres. C’est alors leur comportement par rapport à ces valeurs qui va se modifier, puisque ces valeurs sont plus assumées et plus aisées à mettre en pratique. Il ne s’agit donc pas d’une quête (inquiry) qui « fabrique » de l’éthique ou de l’intégrité par exemple mais plutôt qui les libère, grâce à l’exploration des bases communes d’un maximum de personnes. Il ne s’agit pas non plus de créer des plans et processus pour implanter des changements, comme c’est le cas des Future Search Conference (FSC), mais de créer des plans et processus dont le but premier est d’encourager et de nourrir l’action improvisée des membres du système.

D’où vient l’AI ?

Le premier article sur l’Appreciative Inquiry (AI) a été publié en 1987 par Cooperrider & Srivastva mais très peu de recherches y ont été consacrées jusqu’en 1999 lors de la publication par les mêmes auteurs d’un court livre sur l’application de l’Appreciative Inquiry. À partir de cette année-là, plusieurs écrits fondamentaux sont apparus, une entreprise de consulting par Appreciative Inquiry a été créée (AI Consulting) en 2002 et Cap Gemini Ernst Young a aussi déclaré que l’Appreciative Inquiry est au cœur de ses pratiques de consulting des systèmes humains.

Cet article vous a plu ? Cliquez sur “J’aime” !

Cet article intéresserait-il vos amis ? Merci de le partager en cliquant sur l’un des onglets ci-dessous.

Vous avez des questions, des commentaires, un avis à partager ? Ce blog est là aussi pour cela ! Cliquez ci-dessous sur “Laisser un commentaire“, notez votre commentaire, et je me ferai un plaisir de vous répondre du mieux que je le peux ! :)

Autres articles de la semaine “Appreciative Inquiry (AI)” qui pourraient vous intéresser :

Comment s’organise une Appreciative Inquiry (AI) ?

Les 12 principes de l’Appreciative Inquiry (AI)

2 exemples d’organisations qui ont choisi l’Appreciative Inquiry (AI)

De la démolition à la reconstruction…à méditer

Enseignements et limites de l’Appreciative Inquiry (AI)

AI…la vidéo du dimanche

Thème de la semaine précédente : Communication Non Violente (CNV).

Thème de la semaine suivante : Psychologie positive.

À propos de audreyjammes

Passionnée par le management de l'intelligence collective, je m'intéresse aux nouvelles façons de travailler et de vivre ensemble. Je m'initie à la communication non violente, à la psychologie positive... Je m'intéresse également aux pédagogies alternatives, à l'habitat partagé et bientôt à la permaculture... Enfin, j'aime jouer, lire, voyager et explorer...!

"

  1. L’Appreciative Inquiry sera sans nul doute une des approches marquantes de ce 21ème siècle loin des grilles toutes faites que l’on pose sur nos organisations, elle permet aux organisations et à leurs équipes de définir leur propre modèle.

    Voici deux exemples réalisés avec cette approche. Les personnes en parlent avec enthousiasme et surprise.

    http://www.involve-consulting.com/blog/8-nos-clients/#video

    Si cela vous intéresse, sachez que le congrès mondial de l’Appreciative Inquiry a lieu à Gand, en Belgique cette année

    Cordialement,
    Bernard Tollec

    • audreyjammes dit :

      Merci pour le partage !🙂
      Pour le congrès, je ne pourrai malheureusement pas me permettre d’y aller mais si vous y participez, j’aimerais beaucoup avoir votre retour ! J’imagine que ce sera sur votre blog ?!

      Bonne journée !
      Audrey

      • Je pense que je ferai un retour effectivement, mais il sera probablement focalisé sur un point et sera probablement aussi synthétique.
        êtes vous une praticienne AI ?
        Bonne journée à vous !
        Bernard

      • audreyjammes dit :

        Je n’ai jamais organisé ou participé à une AI à grande échelle mais cela me plairait beaucoup, de façon à avoir un regard plus concret !

      • Bonjour Audrey, mieux qu’un résumé, voici le lien qui vous conduira au blog du congrès mondial de l’AI : http://www.2012waic.com/
        vous y trouverez beaucoup de vidéos sur toutes les présentations keynote (vous m’y trouverez dans l’une d’entre elles ou le keynote speaker m’a utilisé comme cobaye ! Celle de Leo Bormans.
        Vous trouverez aussi un site internet spécifiique sur l’appreciative inquiry en français que nous venons d’ouvrir : http://www.appreciative-inquiry.fr et nous organiserons en novembre en France à Chatres la première formation en AI certifiante internationalement réalisée par deux experts internationaux
        cordialement,
        Bernard

  2. Bonjour Audrey, vous souhaitiez un résumé de ce qui s’est passé au Congrès Mondial de l’AI à Gand. Les organisateurs ont publié un numéro spécial AI Magasine qui résume toutes les interventins keynotes. Vous le trouverez sur mon site.
    http://www.involve-consulting.com/blog/2012/06/appreciative-inquiry-le-journal-du-congres/
    bien cordialement,

  3. audreyjammes dit :

    Je vous remercie ! Ce compte-rendu a l’air très riche !
    Bien à vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s